Le château d'Issards,entouré de douves surplombe le village d'Autry-Issards

 

 

Histoire locale du Château d'Issards racontée par
Monsieur Jacques Montanier de Belmont

 

 

  Issards est une terre connue à la fin du Xème siècle et appartenant à la famille des Archambault de Souvigny.
  C'était une motte qui est devenue vers la fin du XIII ème siècle propriété de la famille de Dreuille ,existant toujours dans la région.

  Au cours de la guerre de 100 ans , cette motte a du être démolie et entre les années 1460 et 1510 a été reconstruite la petite tourelle.
  Elle était considérée comme logis du Roi.            Elle est restée dans la même succession familiale depuis cette époque avec des changements de noms.

  Au moment du XVI ème siècle fut construit le corps du logis.
  A la révolution le château appartient à une demoiselle de Dreuille , épouse du comte de Gaulmyn, dont elle a deux fils.               
  Le comte et ses deux fils sont partis en immigration. Le comte meurt en Allemagne et Madame de Gaulmyn est reléguée à résidence dans une locaterie .  
        ♦A la révolution, la propriété est vendue comme bien national et l'acheteur n'occupe pas les lieux car originaire de Moulins.
        ♦L'ainé des fils,marié avec la demoiselle de Damoiseau, rachète Issards , (son frère étant installé dans une propriété voisine à Rimasoir)
             Ils ont une fille, mademoiselle de Gaulmyn qui épouse Louis Gabriel Carre d'Aligny.
        ♦La partie la plus importante du château ayant été négligée d'entretien pendant près de 100 ans, a été rasée à cette époque,et la partie du 19ème siècle a été     reconstruite entre 1860 et 1870 par l'architecte Jean Moreau.  
La guerre de 70 a arrêté les frais de construction et la voute d'entrée qui devait comporter une chapelle et une bibliothèque est restée dans l'état de la construction de 1870.
        ♦Le RDC de la maison a été garni de boiseries par Monsieur d'Aligny (le fils du propriétaire) au début du 20ème siècle, boiseries réalisées par un menuisier de Moulins qui a travaillé pendant 10 ans....

-----------------------------Les fenêtres:

 Chacune a un appui souligné d'un petit trait qui s'agrémente d'une sorte d'épine au fur et à mesure que vous regardez en hauteur.

  La fenêtre du haut porte dans son tympan une tête d'homme avec une moustache en forme de branche de houx--------Ce serait parait il la signature du maitre d’œuvre de l'époque--------La pointe de cette fenêtre est surmontée d'une salamandre car cet escalier était terminé d'une poivrière supprimée au cours du 16ème siècle .L'escalier a été terminé par un palmier surmonté d'une terrasse et entourée d'une balustre en forme de couronne royale.

Sur la partie gauche ou il y a 5 fenêtres, il y a un soleil qui surplombe la dernière , soleil qui doit être celui de Charles 9.

--------Maintenant il faut se rappeler que Louis XIV avait fait construire au village de saint Menoux un château : le château de Souy, pour la Marquise de Montespan qui prenait ses eaux à Bourbon l'Archambault. -----Les anciens de la région racontent au siècle dernier que la marquise lors d'un accident de carrosse renversé dans le fossé sur la route de Bourbon , avait accouché d'une fille enterrée à Bourbon.

Il y a dans chaque pièce une cheminée de pierre, ornée dans le bandeau d'une sculpture différente.

Les blasons présents sur la façade:(cliquer sur le lien)

  ♦à gauche : les armes de d'Aligny et Raffin de Pommier

  ♦au centre : d'Aligny et de Gaulmyn

  ♦à droite : de Gaulmyn, Damoiseau, et de Dreuille.

 

 

 

 

 

 

           

×